Tarot – Poésie – Connaissance de soi

Jusqu’à quel point pouvons-nous nous connaître ? Telle est la question et la réponse est un infini mystère, reproductible à tous les plans de déambulation de notre être, et particulièrement jouissif à explorer pour qui n’a pas peur de plonger un peu – ou parfois beaucoup – dans les arcanes de sa psyché et dans les eaux de son inconscient et de ses mémoires d’humain à naître. Que celui ou celle qui a peur de se mouiller dans les eaux vives de son âme, ou de se brûler au feu alchimique du désir à oeuvrer, passe son chemin. Car sur ce chemin que je vous propose et qui est un fil tendu entre Ciel et Terre, au dessus de l’abîme des ombres, il faut parfois avoir le courage de regarder en soi ce qui est sombre pour éviter la chute, de regarder en bas pour mieux comprendre le vertige d’absolu qui habite au creuset de tout être, et ce pour enfin pouvoir d’autant mieux lever les yeux au Ciel dans l’humilité afin d’accueillir la Lumière, jusqu’aux confins subtils et extatiques de la chair que nous vivons, habitons, expérimentons et signons de nos vibrations. Que tous ceux et celles qui ne souhaitent pas oeuvrer à la transmutation de leur boue et de leur chaos intérieurs passent leur chemin, car j’ai à offrir ce qui fait le plus tressaillir d’angoisse le chaos dans son apparent désordre: l’amour et la douceur, la bienveillance et la simplicité, l’harmonie et la tranquillité. Cela ne fait pas beaucoup de bruit, mais silencieusement c’est très puissant. 

Sur ce chemin parfois tortueux et sans cesse généreux qu’est celui de la vie et de la connaissance de soi, le tarot, la spiritualité et la poésie sont de subtils guides grâce aux multiples symboles qui les peuplent, et grâce au langage de l’âme, des rêves et de la nature dont ils sont d’irréductibles miroirs. Aussi soyez le/la bienvenu(e) sur ce blog, vous qui cherchez certainement cette traversée des poupées russes de la conscience dont tout le but du je(u) consiste à apprendre l’art du funambule créateur d’harmonie pour joindre les deux bouts: le Ciel et la Terre unis, l’être humain à être est alors capable de se tenir sur ses deux jambes, debout, pour pèleriner s’il le souhaite au coeur de la réalité de façon intègre et unique. Etre un pour être soi. Etre soi pour expérimenter la dualité sans plus subir le paradoxal dualisme de ce monde terrestre et matériel, mais pour en jouer le je(u) avec dextérité, lucidité, discernement, enthousiasme et épanouissement. Et puis, en fin de compte, expérimenter la dualité en toute intégrité et intimité avec l’âme pour en goûter d’autant plus l’ivresse, les délices silencieux et sensuels, et ce jusqu’au fond de la chair étoilée où le Verbe se fait individu, et l’individu Présence incarnée et éclatante. Dans la grâce des traces brûlantes laissées par l’amour, le vertige et l’abîme en nos vies, le tarot peut nous réunir par la riche exploration intérieure à laquelle il invite. Sans jamais rien imposer tout en étant un système de représentation des forces présentes en chacun de nous, le tarot est un bien beau miroir à traverser pour  voyager au centre de nos êtres tout en voyageant entre les mondes. Vous êtes un monde. Je suis un monde. Et de vous à moi dans la danse féconde des réalités et au coeur du théâtre des arcanes, j’ai croisé un Fou qui à l’oreille m’a murmuré: « Allons donc  ma douce amie ! Qui n’a jamais goûté la folie ne connaîtra jamais la jouissance ! Et qui n’a jamais goûté la jouissance, qu’il n’ose point se prendre pour un sage ! »

Sur ce blog, vous trouverez des mots et des images. Des mots qui expriment les maux et les splendeurs, les difficultés et la beauté de mon parcours personnel, à savoir le parcours d’une autiste légère sur une planète peuplée d’étranges, sublimes et passionnantes créatures. Et puis vous trouverez des mots qui sont les enfants d’une grande brûlure, et l’expression directe et peu farouche du feu de celle qui est mon invisible muse: la poésie. Je l’aime jusqu’à lui faire l’amour, et ce à chaque fois qu’un papillon sous acide vient se poser sur la vanité du monde pour lui donner du sens. C’est-à-dire à chaque instant dans les remous de l’Océan de cette matière dont nous sommes faits. Et lorsqu’elle m’aime en retour, cette délicate et non moins intransigeante poésie, il est évident qu’une nébuleuse s’effondre quelque part – dans un ailleurs plus proche du Vide – afin de m’inspirer mille soleils à jouir sur du papier. Ceci étant dit j’espère que le charme de cette muse sauvage et indocile saura transparaître à travers votre écran, pour transpirer dans les spasmes de vos coeurs qui battent, et se murmurer dans vos souffles créateurs d’espace. Et puis, bien sûr, d’une rive à l’autre et d’un langage à l’autre, les mots et les images trouveront un complémentaire et fertile terrain de je(u) dans l’exploration des mystères du tarot à laquelle j’invite tous ceux et celles qui ressentent le besoin d’évoluer positivement et en conscience dans leur vie. Que ce soit pour comprendre et dénouer une situation bloquée, pour obtenir des indices sur comment faire place nette en soi pour y recevoir la sagesse de l’âme, ou bien simplement par curiosité et pour le fun, je propose des consultations privées par Skype ou bien par téléphone en tant que tarologue. Ecoute, accompagnement, respect, justesse et bienveillance sont mes mots d’ordre, et je ne me place pas dans une démarche consistant à prédire l’avenir mais bien plutôt à libérer le présent, dans la mesure de mes talents et de mes limites. Pour de plus amples informations, je vous invite à aller consulter sur ce blog les pages de présentations des divers tirages & méditations des arcanes que je propose. Enfin, n’hésitez pas à me retrouver sur Youtube (L’oasis étoilée) pour des guidances mensuelles et lunaires et sur Facebook (L’Oasis Etoilée) pour un échange plus quotidien d »informations relatives au tarot, au bien-être, et à la spiritualité ! 

Prenez soin de vous et à bientôt, 

Astralis

                                                                                                   f7017bb4d4d218cd64cb021511992927

Carte issue du Tarot of the Spirit, de Pamela & Joyce Eakins

Publié dans : ||le 22 avril, 2017 |Pas de Commentaires »

Commentaires desactivés.

Constantinescu |
Un murmure de liberté |
Kasnoiz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le sourire du marionnettiste
| Fantaysie
| Lespenséesdunesimplefille